La collaboration générative

Cette collaboration nous donne une vision de la façon dont une communication et des interactions saines entre les membres d’une équipe contribuent à un raisonnement passionné, à une performance élevée et à un travail réussi en terme  d’intelligence collective.

Photo d’illustration de l’article

Trouvez un Coach en intelligence collective

Libérez votre potentiel pour accélérer le changement

Trouvez un Coach en intelligence collective

La collaboration générative c’est quoi ?

Une intelligence collective efficace s’appelle collaboration générative.

Elle décrit un travail d’équipe, collaboratif, non hiérarchique dans lequel les personnes partagent leur créativité et leurs compétences, afin d’atteindre un objectif commun qui fournit un meilleur résultat par rapport à un résultat qu’on pourrait obtenir individuellement.

Elle favorise la collaboration entre un groupe de personnes afin de produire quelque chose d’efficace, c’est à dire le fruit d’une entente collective efficace. De nombreux livres existent sur ce thème.

Les performances de groupe sont bien plus hautes à ce qu’elles auraient été si le groupe avait travaillé séparément. Cette collaboration générative libère la puissance au sein de livres et d’ouvrages traitant de ce thème, comme y fait référence le « Dilts strategy group ».

Cette collaboration générative devient de plus en plus importante et est rendue possible grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, etc.

Une collaboration réalisée à l’aide de l’ intelligence collective continue à apporter une contribution significative à la vie des autres. Passer de  » moi  » à  » nous  » reste l’une des principales explorations. Il n’y a plus de place pour « soi » dans ce monde, et les personnes talentueuses ne peuvent plus se permettre de travailler seules.

Un grand nombre de recherches ont étés réalisé par Robert Dilts et Stephen Gilligan afin de se renseigner sur la façon dont nous utilisons notre esprit et utilisons sa force. Si elle était le résultat d’un cas de facteurs de succès. Ils ont pour se faire aussi fait des recherches sur la programmation neuro linguistique.

Comment elle dirigeait nos réussites dans la vie ou dans le monde du travail, comment elle nous permet de mieux créer ou générer quelque chose.  Ces recherches permettent en effet au membre d’un groupe ou d’une organisation à penser et agir de façon alignée et d’avoir un fonctionnement des équipes très régulier et d’aller au delà des capacités individuelles.

Robert Dilts, spécialiste de la collaboration générative, réalise d’ailleurs plusieurs conférences au sein de concert, de conférences d’ affaires, de groupe ou d’une organisation qui permettent de libérer la puissance créative parmi les équipes et la rendre de ce fait plus courante et importante lors de collaboration d’ équipes.

Le fonctionnement des équipes  très performantes se caractérisent par la mise en œuvre de l’intelligence collective, c’est d’ailleurs ce dont nous parlons dans la suite des articles de ce thème.

la collaboration, un travail d'équipe

Une intelligence collective

Des recherches ont étés réalisés émettant des faits surprenants. Robert B n’a pas réalisé que des recherches sur le travail efficace ou collaboration générative. En effet il existerait plusieurs intelligences qui serviraient chacune à quelque chose spécifiquement. Cependant la plus courante et importante qui ressort des recherches de Robert Dilts et Stephen Gilligan sur cette collaboration générative se nomme l’intelligence collective. Elle permet de libérer la puissance créative des idées.

L’intelligence émotionnelle est essentielle pour diriger, vivre une vie efficace et influencer ceux qui nous entourent. Ce type d’intelligence est souvent utilisé pour diriger des entreprises ou au sein d’une activité collective. Cette acuité permet donc un leadership énergique. Mais d’une intelligence collective efficace ressort la collaboration notamment sur un travail collaboratif.

Une chose de nouveau surprenant, c’est qu’elle est efficace lors de travaux collectifs, afin d’avoir une structure dans le travail de groupe. Mais cela peut facilement prendre une tournure hiérarchique et ne plus mettre les membres du groupe sur la même égalité. Il n’y a pas d’intelligence collective au sein des équipes si il n’y a pas un modèle qui soit donné par le dirigeant, ou si cette énergie n’existe pas au sein d’un comité de direction. En conséquence l’esprit de collaboration génératif disparaitrait.

Il ne faut pas oublier que l’intelligence collective efficace s’appelle collaboration et a pour but d’obtenir un meilleur résultat en travaillant ensemble pour créer quelque chose d’extraordinaire. Le fonctionnement des équipes très performantes se caractérisent par la mise en œuvre de l’intelligence collective efficace, et s’appelle collaboration générative. Elle a trait à la capacité qu’ont les membres d’une équipe, d’un groupe ou d’une organisation à penser et agir de façon alignée et coordonnée.

Cette intelligence collective constitue l’un des facteurs de succès dans le fonctionnement des équipes très expérimenté, et fait vivre réussite et satisfaction en libérant la puissance créative de l’intelligence collective au service d’un monde meilleur.

Un des nombreux livres très intéressant à ce sujet se nomme « la Collaboration Générative Libérer la Puissance Créative de l’Intelligence Collective, la Modélisation des Facteurs de Succès de Robert B ». Il fait partie de la série modélisation des facteurs de succès.

leadership visionnaire au niveau collaboratif

Quels sont les bienfaits de la collaboration générative ?

Gagner du temps

Sur le lieu de travail, le temps est une ressource précieuse. Le travail collaboratif permet de gagner du temps. Grâce à la centralisation de toutes les ressources et de tous les documents sur une plateforme unique à laquelle tout le monde peut accéder.

Il évite de perdre du temps à chercher un document ou à demander une information.

capacités individuelles à gérer son temps

Une responsabilité partagée

La clé pour travailler ensemble au sein de l’entreprise est de garder tous les acteurs impliqués dans le projet au même niveau dans l’entreprise.

La structure hiérarchique disparait, ce qui est propice au système de management collaboratif.

Chaque membre est libre de prendre l’initiative et de faire valoir ses idées pour faire avancer le projet, tout en améliorant son quotidien au travail. L’équipe vérifie ensuite les propositions.

Les responsabilités ne sont plus personnelles, mais partagées par le collectif. L’équipe est habilitée et encouragée à réfléchir, pas seulement à accomplir ses propres tâches mais à partager ses idées, ses recherches ou encore ses articles.

Partager des responsabilités signifient aussi travailler de concert avec ses collègues et utiliser l’intelligence collective de groupe des facteurs de succès assurés.

 

Amélioration de l’ambiance sur le lieu de travail

En travaillant ensemble, les collègues apprennent naturellement à mieux se connaître. Cela leur permet d’établir un lien, d’améliorer leurs relations et d’apprécier le travail de chacun.

La confiance au travail s’en trouve renforcée lorsque l’atmosphère est confortable et détendue. Une véritable cohésion et un esprit d’équipe se développent, et les conflits sur le lieu de travail diminuent.

Une série de chose de nouveau surprenant, c’est que le travail collaboratif favorise les échanges entre les différents services, la défragmentation de l’environnement de travail, ainsi que la contribution à l’amélioration de l’expérience client.

Travailler de concert avec d’autres, en groupe ou en équipes, constitue une part de plus en plus courante et importante des affaires et de la vie d’aujourd’hui.

Une collaboration dans les groupes et équipes constitue une puissance créative de l’intelligence donnant naissance à quelque chose de nouveau, innovant, créatif, fruit de l’intelligence collective.

le fruit d'une intelligence collective efficace

Plus de flexibilité et de créativité grâce à l’intelligence collective

La collaboration et le travail en équipe permettent plus de réactivité et de polyvalence en cas de changement soudain. Les collaborateurs considèrent donc ces changements comme des défis à relever.

Les individus sont en mesure d’utiliser leurs capacités au maximum et de découvrir et d’appliquer des ressources dont ils ne soupçonnaient pas encore l’existence.

Le travail collaboratif favorise la communication, les échanges et le partage des connaissances au sein d’une équipe afin de créer ou générer quelque chose d’efficace. Pour se faire, pourquoi ne pas utiliser des livres ou des nouveautés qui impactent la vie d’aujourd’hui le fonctionnement quotidien ?

 

Partager ses connaissances

Les entreprises génératrices sont transparentes avec leurs clients. Elles dévoilent au grand public leurs projets de développement. Les autres groupes et équipes constitue une entité, et ils pourront se situer dans leur progrès personnel et ainsi faire émerger plus facilement d’autres communautés collaboratives au sein des organisations.

Par exemple, le site Etsy utilise des méthodes génératives. Il analyse le fonctionnement technique sur son blog public, publie des exemples de réussite, uniquement dans le but d’aider d’autres entreprises axées sur les logiciels à accélérer leur croissance et leur propre apprentissage.

 

Une productivité accrue

Le travail collaboratif est facilité par la mise à jour des différents outils numériques rendant les collaborateurs plus productifs. Les échanges sont simplifiés et les documents sont plus facilement accessibles, ce qui permet de gagner du temps et d’être plus efficace, tout en optimisant la qualité du travail effectué. S’adapter aux technologies de la vie d’aujourd’hui rendra le fonctionnement au sein de l’équipe plus simple, et garantira des facteurs de succès.

Ces échanges permettent d’être plus à même de modifier notre façon de penser et transformer les relations les uns avec les autres, ce qui conduit à des actions concrètes de changement.

amélioration des capacités individuelles de chacun

Construire un environnement enrichissant

La collaboration générative permet d’effacer la rivalité entre les groupes pour finalement laisser place à une entraide.

Par exemple, la société Angie’s List utilise une stratégie de « paiement pour le placement » qui leur génère des revenus, mais limite la croissance potentielle d’un réseau plus vaste.

Et ce parce que la site place les annonces payantes en tête de liste malgré leur mauvaise évaluation ou disposition. Ces méthodes de publicités payantes sont analysés dans beaucoup de livres.

Tous ses échanges favorisent une amélioration du résultat des membres d’une équipe d’un groupe allant au delà des capacités individuelles de chacun dans différentes affaires.

 

Partage du réseau

Le travail d’équipe collaboratif encourage des personnes d’horizons et d’expériences différents à travailler ensemble et à s’entraider. Chaque membre peut apporter ses connaissances, ses talents et ses compétences au groupe, afin de travailler de concert et de favoriser l’intelligence collective.

Ils suggèrent également de nouvelles idées permettant ainsi à leurs projets de progresser. Les équipes constitue une part du travail important dans cette collaboration générative et est synonyme de facteurs de succès. La lecture de livres est une source importante dans le développement d’idées.

Le travail collaboratif enrichit la vie professionnelle car il est basé sur le partage et les échanges, et il donne l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences et méthodes de travail et comprendre un nouvelle méthode. Les performances d’équipes très performantes se caractérisent par la mise en œuvre de la collaboration générative.

Ainsi partager des articles et travailler de concert stimulera la puissance créative de l’intelligence collective.

le fruit d'une intelligence collective

Création de valeur financière et sociale

Les enseignes génératrices conçoivent leur entreprise de sorte à créer de la valeur financière et de la valeur sociale. Les organisations vont aider à comprendre comment activer et libérer la puissance créative de l’intelligence collective.

C’est le cas de « NewWorkCity », un espace de coworking à Manhattan qui a conçu son modèle d’entreprise pour générer une valeur à la fois financière et sociale en direction d’un partage respectif.

Il perçoit des rentrées d’argent en louant des bureaux, une connexion Wi-Fi et des salles de réunion aux petites entreprises. Et elles reçoivent plus qu’un espace de travail.

Les membres obtiennent une communauté où ils peuvent partager et apprendre, où ils peuvent tester des idées et s’encourager, et où des rencontres inattendues peuvent déclencher une collaboration.

Les pratiques génératives peuvent aider une entreprise à faire croître leur résultat ou une performance mise en oeuvre. C’est l’intelligence collective libère la puissance créative

Développer la collaboration générative de Robert Dilts

Facteurs de succès comme Steve jobs

Robert Dilts disait que travailler ensemble est certainement l’un des défis les plus importants à relever pour les organisations d’aujourd’hui et pour se faire il faut développer la collaboration générative plus facilement en adoptant l’un des nombreux outils disponibles.

Comme par exemple : des site web, les plateformes collaboratrices, les logiciels de gestion de projet, les messageries instantanées, le réseau social d’une entreprise ou encore la visioconférence permettent de favoriser la communication, le partage et les échanges entre les équipes.

Nous travaillons en groupe, à la fois en face à face et virtuellement avec des collègues à distance, et nous utilisons la technologie des salles de réunion. Tout comme le type de travail que nous réalisons, la collaboration n’est pas toujours la même.

 

La confiance est la clef

La confiance est un des fondements principaux de la performance d’une collaboration dans les groupes et équipes, et cela constitue la clef que de pouvoir travailler de concert.

Les membres de l’équipe ont besoin d’un niveau de confiance assez grand entre eux pour commencer à travailler et être bien dans leur vie professionnelle.

Lorsque les équipes communiquent et interagissent avec une confiance suffisante pour commencer, les membres de l’équipe ont plus facile à s’engager au projet et peuvent travailler dans un environnement sain qui favorisera le bien-être mutuel des membres.

Lorsque cette confiance est établie, les groupes ne gèrent plus les conflits de la même manière, ils voient ça comme un défi à relever plutôt qu’une confrontation en elle-même.

la confiance des groupes

Afin de garantir son efficacité au cœur d’une entreprise, ce type de méthode doit être introduit progressivement et doit susciter l’intérêt et être réalisé par tous les membres de l’équipe.

Le groupe doit apprendre à créer ensemble, s’épanouir et chacun recherche à respecter les idées des membres.

Une approche différente ou un opinion diverse permet ainsi de renforcer l’engagement et l’intérêt pour le travail. Ils tirent de nouvelles idées et ressources les uns des autres pour fournir une action efficace.

 

Mutualité et réciprocité

Cette capacité à faire confiance, à se respecter mutuellement et à s’engager à construire une relation égalitaire avec le sentiment d’un objectif et de valeurs partagés.

La reconnaissance de notre humanité commune, d’une dignité et d’un sens des valeurs, du mérite. Il faut faire preuve de curiosité et d’ouverture pour se comprendre mutuellement.

Cet engagement est essentiel dans le travail. On recherche à réparer les dégâts et la confiance qui ont pu être brisés par du racisme, du sexisme, etc.

quelque chose de nouveau

La communication interne

La manière dont une équipe communique et interagit détermine la façon dont laquelle le travail de la collaboration générative améliore les performances de l’équipe.

D’une part, la présence de communication au sein d’un groupe est très importante. Une collaboration générative applique souvent le brainstorming, la créativité et le co-développement d’idées.

Pour promouvoir la libre circulation des idées et l’engagement des membre des groupes, l’aménagement de l’espace doit être pensé pour faciliter le mouvement et l’interactivité.

Une distance adaptée entre les tables et les outils de collaboration est très importante pour l’ innovation d’idées.

 

L’état d’esprit

Notre capacité à découvrir des modes de relation plus appréciatifs et affirmatifs, ouvrant de nouvelles possibilités est une orientation vers la curiosité.

Les changements positifs au travail se concentrent principalement sur la capacité, la motivation et la sécurité psychologique pour agrandir les possibilités positives du changement pour tout le monde.

Il faut un engagement intentionnel pour nourrir et développer nos capacités. Lorsqu’on crée quelque chose de nouveau, il est utile de se demander : »pourquoi nous le créons ».

 

Les différences comme ressource

Notre capacité à engager et apercevoir les différences comme une ressource relationnelle sont d’une grande puissance d’une part pour libérer la puissance créative, l’innovation qui peut être mise en oeuvre, et d’autre part le potentiel de transformation au sein d’une équipe ou d’un groupe.

Lorsqu’on accepte les différences dans le travail collaboratif comme les différences d’âges, de cultures, de capacités ou bien d’expériences, on trouve des moyens de nous connecter au-delà des différences, d’apprendre les uns des autres et de créer de nouvelles façons de collaborer.

On vit dans une ère où l’on se demande comment combler le manque de connaissances et de solutions qui répondent de façon responsable aux problèmes sociaux auxquels nous sommes confrontés. Ces principes apportent donc une réponse.

Cet dimension intergénérationnelle voit la beauté et la force dans la différence et la diversité des voix, génère une ouverture, un partage où nous pouvons tous contribuer aux ressources et aux compétences. En travaillant ensemble pour créer, apprendre et contribuer à la construction.

 

Apprendre ensemble

Il est important d’investir du temps pour apprendre ensemble et ainsi développer des compétences et un leadership collectif afin d’améliorer une collaboration générative. Des statistiques très performantes se caractérisent d’ailleurs par un apprentissage collectif.

Ce qui implique des initiatives de changement individuel, organisationnel et communautaire.

Il faut apprendre ensemble afin d’improviser et de créer quelque chose de nouveau.

Lorsqu’on analyse des étudiants qui s’engagent dans le travail de collaboration générative, on remarque qu’ils utilisent une méthodologie pour répondre spontanément à la conversation.

Conclusion sur cette collaboration générative

Selon Robert Dilts, une intelligence collective efficace s’appelle collaboration générative et permet de mesurer les facteurs de succès, constitue l’avenir des entreprises performantes et l’un des nombreux facteurs de succès de celles-ci. Où chacun des membres des équipes constitue une part importante au sein du travail, où la réaction créative de l’intelligence collective prend sa place dans la réalisation de tout projet. Les livres sur le sujet vous aideront à nourrir votre esprit sur le sujet.

Le travail des groupes et équipes constitue dans la vie d’aujourd’hui le fonctionnement d’une programmation neuro linguistique.

On en conclura donc que les recherches de Roberts Dilts permettent de se rendre compte que les travaux collectifs sur le milieu du travail, scolaire ou sportif sont souvent plus performants. Et que ces collaborations permettent d’améliorer ou de développer de nombreuses qualités pour sa vie professionnelle ou personnelle. Pour plus d’informations sur la collaboration générative ou pour la développer dans votre entreprise, nous vous invitons à compléter le formulaire de contact.

Photo d’illustration de Evolew

Evolew

EVOLEW vous propose du contenu de qualité pour vous accompagner dans la transformation de votre entreprise.

Trouvez un Coach en intelligence collective

Libérez votre potentiel pour accélérer le changement

Trouvez un Coach en intelligence collective

Découvrez tous les articles de ce magazine