Les faux pas en communication

Il existe différents problèmes de communication dans le monde du travail. Parmi ceux-ci, nous retrouvons les différences culturelles, l’attitude, le manque de motivation, les faibles compétences d’écoute, la qualité écrite et les outils appropriés pour communiquer.

Le département « public relations » joue aussi un rôle important dans le marketing de la marque, ou « branding ». Maîtriser la « communication faux pas » permettra d’influencer les opinions des segments de marché et d’observer l’impact sur le business.

Photo d’illustration de l’article

Trouvez un Coach en communication

Libérez votre potentiel pour accélérer le changement

Trouvez un Coach en communication

Quels sont les problèmes de communication ?

La différence culturelle

Dans des entreprises internationales, on retrouve des employés avec des cultures différentes. Il est donc important d’être informé sur la culture des membres de l’équipe afin d’éviter tout incident.

Pour minimiser les différences entre les « team members », on peut agir sur la langue parlée lors des meetings, la transparence des communications, ainsi qu’une culture de feedback entre les services de l’organisation.

La spécificité culturelle peut donc s’observer dans le branding de la marque, les articles commercialisés, le nom de l’entreprise, etc.

La formation interculturelle reste donc un challenge permanent que l’on nourrit via des conférences, des business cases, des articles spécialisés. Pour que cela soit mis en place, cela demandera un effort régulier, mais le prix payé vaut largement les résultats obtenus.

différences culturelles entre les employés

L’attitude

L’attitude d’une personne peut souvent entraver le travail d’équipe. Il s’agit d’une erreur courante. Il suffirait qu’une personne parle mal d’une autre personne ou refuse ce qu’un autre membre de l’équipe propose pour qu’une activité mise en place soit plus compliquée à réaliser. Une meilleure écoute permet alors de restaurer la confiance.

 

La motivation

Certaines entreprises connaissent un ralentissement de la productivité car les employés sont en panne de motivation. Le manque d’intérêt ou de motivation ralentit la productivité. Une des solutions pourrait être de parler aux membres de l’équipe pour chercher les erreurs commises et ainsi les solutionner.

 

La compétence d’écoute

Cela va permettre de bien comprendre l’information, le message qui veut être passé. On parle d’écoute active. Il est donc primordial de bien communiquer dans le secteur du business afin que ça n’impacte pas le marketing de l’entreprise.

 

La communication écrite

Les moyens écrits pour communiquer restent variés. On peut passer par des newsletters, un email, etc. Le principal est que le message soit rédigé sans erreurs grammaticales. En effet, une erreur grammaticale ou orthographique peut décrédibiliser l’image de la marque.

 

Les outils appropriés de communication

Selon le message que l’on souhaite passer, il est important d’analyser l’outil à utiliser. Par exemple, il est préférable de passer un appel pour faire passer un message important. Un message moins important peut lui être passé par email.

Quelles sont les erreurs de communication ?

Plus l’entreprise se développe et plus nous sommes amenés à devoir communiquer avec des clients, il est donc important qu’il n’y ait pas d’ erreur dans l’échange avec ceux-ci.

Voici quelques faux pas à éviter.

 

L’utilisation du jargon

Chaque entreprise à son propre jargon. L’utilisation de termes trop compliqués au quotidien créé un faux sentiment d’adaptation à ce « langage ». C’est pourquoi il est préférable de ne pas l’utiliser avec n’importe qui pour éviter que quelque chose soit mal pris par le client ou la marque avec qui nous échangeons.

 

La surcharge d’informations

Les employés sont facilement frustrés par une quantité excessive de données. Pourquoi ? Car la surcharge de courrier électronique est mauvaise pour les communications, le trop plein d’informations peut aboutir à la perte, l’oubli ou l’ignorance d’informations importantes.

C’est quoi une mauvaise communication ?

La mauvaise communication constitue une déformation des propos dits, il y a un écart entre ce qui est dit et ce qui est entendu.

Pour communiquer correctement il faut que la compréhension entre deux personnes soit mutuelle.

On parle d’un bon échange lorsque le partage des informations est efficace.

Le communicateur informe de manière compréhensible, et la personne à qui il s’adresse comprend ce qu’elle entend.

Les mauvais exemples de communication

Ce n’est pas donné à tout le monde de bien savoir communiquer. En effet, si pour certaines personnes cela est facile, pour d’autres c’est plus compliqué.

C’est pourquoi les personnes qui ne sont pas douées dans ce domaine peuvent étudier et mettre en action des compétences pour communiquer de manière efficace et ainsi augmenter leur valeur pour leurs employeurs et consommateurs.

L’échange est souvent difficile pour les employés car ils se concentrent trop sur la compréhension.

De ce fait, ils en oublient l’étape la plus importante d’un échange efficace qui est de chercher à comprendre.

En effet, les mauvaises communications sont nombreuses dans le monde du travail, en voici quelques exemples.

 

Incident potentiel par courriel

Les communications par email fournissent des moyens limités pour transmettre une information, poser une question.

En passant par ce biais, celui-ci n’inclut pas la tonalité vocale ou le langage corporel qui sont deux éléments importants dans l’échange. L’un des avantages de passer par ce biais est que nous évitons la crise de débordement téléphonique.

 

Le langage corporel pour communiquer

Le langage corporel transmet une mine d’informations dans les échanges en face à face. Les employés qui ne parviennent pas à comprendre les indices de ce langage peuvent manquer la vraie signification des messages qu’ils attendent.

langage corporel avec les mains

Mauvaises compétences d’écoute

L’échange est une voie à double sens, l’écoute est une des règles importante de celui-ci.

La compétence d’écoute n’est pas une qualité que tout le monde possède, c’est avec de la pratique qu’elle s’améliorera.

Une mauvaise compétence d’écoute peut réduire la capacité des gestionnaires à déléguer des tâches de travail et à servir de médiateur de conflits.

mauvaise compétence d'écoute

Par téléphone

Les échanges téléphoniques comportent les mêmes inconvénients que ceux par courriel.

Néanmoins, les échanges téléphoniques se font en temps réel, empêchant alors de modifier le message que l’on souhaite passer.

Quelles sont les conséquences d’une mauvaise communication ?

Communiquer d’une mauvaise manière entraîne du stress sur le lieu de travail ce qui provoque des tensions, et reste contre-productif pour l’efficacité du travail.

Cela provoque également des problèmes de santé physique et mentale.

Pourquoi ?

Car lorsque les choses tournent mal, un bon échange est nécessaire pour pouvoir tenter d’y remédier.

Dans le marketing, les consommateurs ou les marques insatisfaites sont également le résultat de mauvaises communications.

Si l’équipe ne respecte pas ses délais ou un rendez-vous, le client peut être frustré.

Dans le cas où les clients sont insatisfaits, ils peuvent rendre un mauvais feedback ou faire perdre de l’argent à votre entreprise car ils vont emmener le leur ailleurs.

Si en ouvrant votre page ou boite de réception professionnelle, vous trouvez un email accusateur d’un collègue, de votre patron ou d’une marque avec qui vous travaillez, vous ressentirez un sentiment de frustration. Ce qui pourrait transformer votre humeur positive en relation tendue.

On parle ici de rupture relationnelle.

C’est pourquoi il est important d’avoir de bonnes compétences en gestion d’équipe.

En effet, lorsque le travail d’équipe se passe bien, il répartit le travail entre les professionnels de manière à faciliter l’atteinte des objectifs et à exceller dans l’entreprise.

De bonnes compétences d’échange font partie intégrante du succès de toute l’équipe et du succès global de l’entreprise.

Conclusion

Communiquer reste une des compétences les plus importante lorsqu’il faut représenter une marque. D’autant plus en cette période de crise sanitaire, les sociétés rencontrent cependant des problèmes à ce niveau.

D’après la recherche dans de nombreux articles sur le sujet dont certains « people » se posent des questions, les mauvaises communications ont un impact important sur le « branding » ou en d’autres mots l’image de la marque.

Pour améliorer les transports d’informations il faut pouvoir se remettre en question et admettre que nous ne communiquons pas convenablement.

Il existe de nombreuses solutions pour éviter les faux pas et améliorer les problèmes d’échange au sein d’une société.

Il est cependant important de comprendre que communiquer ne veut pas simplement dire « diffuser une information ». Écouter et comprendre les informations qui nous sont envoyées est également une étape importante pour pouvoir communiquer de manière favorable.

Photo d’illustration de Evolew

Evolew

EVOLEW vous propose du contenu de qualité pour vous accompagner dans la transformation de votre entreprise.

Trouvez un Coach en communication

Libérez votre potentiel pour accélérer le changement

Trouvez un Coach en communication

Découvrez tous les articles de ce magazine