Comment utiliser l’AT ?

Le principe sur lequel l’analyse transactionnelle se fonde se base sur le fait que les humains sont de nature positive. Cette analyse se définit comme un outil pour observer les relations de communication avec un interlocuteur.

Photo d’illustration de l’article

Trouvez un Coach en communication

Libérez votre potentiel pour accélérer le changement

Trouvez un Coach en communication

Analyse transactionnelle et communication

L’histoire de l’analyse transactionnelle avec Eric Berne

L’ américain Eric Berne, psychothérapeute, est le fondateur de l’analyse transactionnelle entre les années 1950 et 1960 dans le but de rendre plus accessible la psychologie.

Il a remarqué durant cette période que plusieurs « personnalités » étaient présentes à l’intérieur de chaque individu, et que ces personnalités interagissaient avec d’autres personnes de différentes manières.

Il a établi le principe de l’enfant intérieur.

Eric Berne a beaucoup insisté sur la responsabilité de la personne dans la mise en place de son histoire de vie et de sa capacité à changer.

L’analyse transactionnelle reste une thérapie humaniste basée sur une théorie de la personnalité et de la communication.

 

La fluidité en ligne de mire

Lorsque les personnes communiquent et font des échanges de paroles, ils sont soit à l’aise, soit mal à l’aise et cela se ressent dans leur communication.

Communiquer via l’ analyse transactionnelle reste une technique qui va permettre de comprendre le comportement d’un interlocuteur afin de rendre la communication efficace.

Le fait de comprendre le comportement humain permet de motiver, guider et de diriger les autres personnes.

L’analyse transactionnelle reste à la fois une théorie et une forme de thérapie.

L’analyse transactionnelle (aussi appelée AT) facilite la communication.

Elle étudie donc les transactions entre les personnes et comprend leur comportement interpersonnel.

Eric Berne utilise donc cette approche lors des séances de psychothérapie. L’analyse transactionnelle a été introduite en France en 1975 par la création de l’ Institut Français d’Analyse Transactionnelle.

 

La ligne de conduite de l’AT aujourd’hui

L’analyse transactionnelle reste toujours utilisée à notre époque.

Les entreprises peuvent y avoir recours dans le cadre de la formation axée sur la communication (vente, négociation, management d’équipe ou encore conduite de réunion).

En effet, la combinaison de cette approche que constitue l’analyse transactionnelle avec celles des méthodes de communication et de marketing déjà existante consiste un outil et une vraie force de vente.

Il n’existe cependant aucune recherche scientifique de qualité qui conforme l’efficacité de cette approche, ni aucune contre indications d’ailleurs.

 

L’AT au menu du changement

Les particuliers comme nous peuvent y avoir accès à travers une thérapie de couple ou seul.

Nous pouvons faire celle-ci auprès d’un thérapeute ou d’un psychiatre lors d’une psychothérapie. Elle nous rendra service car nous apprendrons à mieux communiquer.

Les séances sont relativement courtes (45 minutes à 1 heure).

Durant les consultations, le thérapeute va instaurer un climat de confiance avec son patient et va essayer de trouver l’origine du problème.

Cette méthode favorise l’utilisation simultanée d’autres techniques et attitudes dans toute une gamme d’interventions adaptées à chaque patients.

La méthode vise également à donner au patient l’accès à la connaissance psychologique et le thérapeute expliquera les concepts qu’il utilise.

Les thérapeutes ou psychiatre de l’analyse transactionnelle sont formés et certifiés par des organismes privés (après 4 mois de cours) selon les critères fixés par l’association internationale d’ AT.

Grâce à l’analyse transactionnelle, il est plus facile pour un vendeur ou un commercial de vendre un produit ou un service, par le biais d’une communication ciblée.

Malheureusement, l’analyse transactionnelle reste une technique tellement rigoureuse qui nécessite de fortes connaissances en psychologie et en langage humain qu’elle n’est pas accessible à tout le monde.

Nous devons donc être entouré par des professionnels si nous avons pour but d’avoir recours à cette méthode.

Nous pouvons également nous référer à des livres.

Etats du moi

Le modèle de l’état du moi explique clairement pourquoi la communication ne fonctionne pas.

En analyse transactionnelle, le patient apprend à repérer 3 facettes importantes de sa personnalité : l’enfant, le parent et l’adulte, c’est même le but de la thérapie.

analyse transactionnelle : concept général

Nous possédons tous des personnalités divisées ou des « états du moi ».

Ils représentent la façon dont une personne pense, ressent et se comporte.

Cette théorie repose sur l’idée que notre personnalité comporte 3 parties du moi : le parent, l’adule et l’enfant.

Ils sont liés au comportement d’une personne et non à son âge comme nous pourrions le penser.

Celui-ci est présent dans chaque individu à des degrés divers.

Les états du moi Parent, Adulte et Enfant existent en chacun de nous, peut importe notre âge.

Dans une même conversation nous pouvons utiliser plusieurs états du moi.

détail de chaque concept

Lorsque les transactions sont complémentaires, la conversation circule :

  • un adulte s’adresse à un adulte et on lui répond d’une façon d’adulte.
  • un parent critique s’adresse à un parent critique.
  • un parent critique s’adresse à un enfant adaptatif qui répond de manière similaire.
  • un parent nourricier s’adresse à l’enfant libre qui lui répond en tant que tel.
  • un enfant libre parle à un enfant libre.

 

L’égo de l’enfant

analyse de la structure propre à chaque ressenti

Le comportement de l’enfant reflète la réaction de l’interlocuteur sous forme de : joie, tristesse, frustration ou encore de curiosité.

Ce sont des sentiments totalement naturel que les gens doivent apprendre dans leur enfance.

Nous pouvons voir en eux l’action immédiate ainsi que la satisfaction immédiate.

Celui-ci est lié au vécu de l’enfant que l’on a été : les émotions, la norme de vie,…

 

L’ état enfant – enfant

Par exemple celui-ci pourrait dire : « chaque fois que mon père crie je crois qu’il va me punir ».

 

Un enfant libre

Il sera naturellement curieux, joyeux ou méprisant.

Il montre le sentiment qui lui vient naturellement face à une situation quelconque.

 

Un enfant adapté

Il réagira de la manière dont ses parents souhaitent qu’il réagisse.

Il sera entrainé à agir de la sorte. Il est sous l’ influence d’un parent. Il adaptera son langage.

 

Un enfant rebelle

Il ferra l’expérience de la peur, de la frustration et de la colère.

 

L’égo des parents

Celui-ci est acquis par l’environnement extérieur.

Lorsque ceux-ci sont jeunes, le comportement de leurs parents reste ancré dans leur esprit. Ceci se traduit par l’égo parental lorsqu’ils grandissent.

La façon dont nos parents nous ont éduqué a donc un lien sur le comportement que nous aurons plus tard.

Les comportements se traduisent par : la protection, le mécontentement, la référence à certaines règles (politesse par exemple).

 

L’ état des parents

Par exemple, celui-ci pourrait dire :  » mon collègue est trop stressé, il y a sans doute quelque chose qui ne va pas ».

 

L’égo du parent nourricier

En tant que parent nourricier, les managers ou dirigeants félicitent les bonnes performances au travail et les efforts de leur collègue au sein de l’ entreprise.

Il va interagir avec eux et les aider dans les moments de détresse afin de les motiver et de les aider à s’améliorer dans leur travail.

Il veut faire passer le message que tout peut s’améliorer, et qu’il faut s’encourager mutuellement. Ils montrent les comportements nourriciers qu’il a envers les autres et le reste du monde.

Il représente le sens éthique et les normes qui constituent la base du respect.

 

L’égo du parent négatif ou critique

En tant que parents critiques, les managers ou dirigeants critiquent ou ignorent leur performance au lieu de les aider à s’améliorer.

Le parent critique pense qu’avec toute l’expérience et les relations qu’il a accumulées durant sa vie, qu’il peut poser un regard critique sur tout ce qui diffère de son point de vue.

Il croit que son bilan de vie lui donne l’opportunité de critiquer.

Ils ont une attitude critique lorsqu’ils interagissent avec les autres dans une entreprise.

Ils ne font pas passer le bon message. Il n’accepte pas d’autres normes que les siennes et cherche l’ erreur.

 

L’état de l’adulte

Le comportement de l’adulte reflète la capacité de celui-ci à analyser la situation et prendre des décisions logiques.

Il va pouvoir surmonter ses sentiments émotionnels et va prendre des décisions basées sur des faits et chiffres concrets.

Il se fonde sur le raisonnement, la réflexion, l’expérience, la rationalité, la discussion sera basée sur des faits concrets.

L’état Adulte est un genre d’ ordinateur, il n’est ni négatif ni positif.

Dans le cas d’un psychisme « idéal », chaque état occupe la bonne place au bon moment.

Par exemple, si à l’intérieur d’une personne le Parent peut poser des limites à l’Enfant, cette personne pourra s’amuser dans une fête sans pour autant perdre la tête.

Il va utiliser l’égo parental pour déterminer ce qui est bien et mal.

Il va également savoir comment adapter son langage à l’ égo enfant afin de déterminer les sentiments à exprimer et ceux à ne pas exprimer.

Ceux-ci sont présents chez tous les êtres humains à un moment ou un autre.

Nous les découvrons au fil du temps. Ceux-ci se découvrent car les gens réagissent de différentes manières à chaque situation en fonction de leur état du moi.

Comment utiliser l’analyse transactionnelle pour améliorer la communication?

 

Les causes de conflits vu par l’analyse transactionnelle

Lorsque nous discutons avec quelqu’un, nous le faisons à partir d’un de nos état du moi, et ce sans en avoir conscience. Nous nous adressons spécifiquement à l’un de ceux-ci :

  • Si je parle de la météo, mon Adulte parle à son Adulte.
  • Si je demande un conseil, mon enfant s’adresse au parent nourricier qui est en lui.
  • Si je me plains d’un mauvais comportement, mon Parent critique s’adresse à l’Enfant adaptatif en lui.
excellente communication l'analyse transactionnelle

Si mon interlocuteur répond avec l’état d’égo : tout va bien.

Mais si l’autre personne répond à partir d’un des états qui n’est pas celui auquel je m’adresse, les transactions se croisent et la communication en souffre.

Nous pouvons finir par nous disputer et nous n’allons pas comprendre ce que l’autre dit.

Imaginons que j’interpelle ma camarade en lui disant : « Lors de la lecture de ton travail, j’ai vérifié tes fautes d’orthographe. Tu devrais faire attention ! » (enfant libre) et qu’elle m’aurait répondu « Tu fais des fautes aussi tu sais ! » (parent critique).

Cette situation aurait probablement provoqué un conflit. Les conflits proviennent lorsqu’une transaction est croisée et que le point de vue n’est pas le même.

conflit au menu de la transaction croisée

Comment éviter les conflits et améliorer la communication grâce à l’analyse transactionnelle?

Afin de résoudre des problèmes de vies collectives, la communication à privilégier est Adulte – Adulte.

Ce type de communication privilégie la partie objective, raisonnée.

Elle reste orientée vers la réalité et fonctionne dans le présent.

Elle met en avant observation, évaluation, compréhension , analyse et décision.

analyse transactionnelle croisée

Ce type d’ échanges est donc indispensable dans l’entreprise et permet d’éviter les conflits.

Cette approche qu’est l’analyse transactionnelle, toujours très populaire, propose des grilles de lecture pour comprendre les problèmes relationnels et donne des moyens d’intervention pour résoudre ces problèmes.

En résumé

Nous avons tous 3 états du moi : parent, adulte et enfant.

Nous avons tous des échanges avec différents individus, ou intérieurement avec nous-même.

Nous activons tous, inconsciemment, nos états du mois dans notre communication, ce qui peut entraîner des conflits, des émotions négatives, de la douleur.

L’analyse transactionnelle consiste à identifier ceux-ci, qui sont présents dans vos conversations, afin que l’on puisse devenir plus conscient de nos pensées et de nos comportements et avoir une communication meilleure et plus constructive avec les personnes qui nous sont proches.

L’analyse transactionnelle est humaniste en ce sens qu’elle montre la nature positive de l’homme.

Donner des signes de reconnaissance

Maintenant que nous connaissons les différents types d’égo, nous devons apprendre à donner des signes de reconnaissances afin de valoriser le travail d’un collègue. Il existe plusieurs signes révélateurs, en voici quelques-uns.

 

1. L’éloge verbale

Nous félicitons nos collègues pour un travail bien réalisé ou nous incitons un coéquipier à se dépasser afin de s’épanouir encore plus dans son travail.

 

2. Donner du feedback

Nous savons comment donner un feedback constructif et utile.

 

3. Nous cherchons un feedback

Lorsque nous donnons un feedback, nous en cherchons également un. Cela peut concerner : les clients, un collègue, un manager, un dirigeant, tout ceux qui acceptent de nous en donner un.

 

Photo d’illustration de Evolew

Evolew

EVOLEW vous propose du contenu de qualité pour vous accompagner dans la transformation de votre entreprise.

Trouvez un Coach en communication

Libérez votre potentiel pour accélérer le changement

Trouvez un Coach en communication

Découvrez tous les articles de ce magazine