Développer l’autonomie

Développer l’autonomie est l’une des pistes de performance du manager. L’autonomie se développe dès notre naissance, depuis que nous sommes bébé, puis bambin, jusqu’à l’âge adulte. Cet article va vous aider à comprendre comment développer son autonomie, mais également comment aider les autres dans ce processus.

Photo d’illustration de l’article

Trouvez un Coach de manager

Libérez votre potentiel pour accélérer le changement

Trouvez un Coach de manager

Qu’est-ce que l’autonomie ?

En grec autos veut dire « soi-même » et nomos veut dire « loi, règle », donc l’autonomie est la faculté d’agir seul en suivant ses propres règles de conduite.

L’autonomie, c’est la capacité de réaliser des choses par soi-même, de se débrouiller seul. Chaque personne manifeste très tôt son désir d’autonomie : le bébé attrape son doudou, il rampe, essaie d’attraper un objet, finit par faire ses premiers pas. L’acquisition de l’autonomie du bambin lui procure certes de la liberté, mais elle correspond aussi à un véritable besoin, celui de ne pas dépendre d’autrui. Et les parents savent bien qu’ils doivent guider leurs enfants dans ce processus d’autonomisation.

L’autonomie présuppose la capacité de jugement, c’est-à-dire la capacité de prévoir et de choisir, et la liberté de pouvoir agir. Cette liberté doit s’exercer dans le respect des lois et des usages communs. L’autonomie d’une personne relève ainsi à la fois de la capacité et de la liberté.

Les parents ont un rôle capital dans l’apprentissage de l’autonomie car ce sont eux qui « forment » leurs enfants depuis tout petit à développer l’autonomie de manière naturelle. Ce sont les parents qui guident leurs enfants. L’autonomie de l’enfant dépend de ses parents. Développer son autonomie grâce à son parent fait partie des apprentissages.

L’autonomie permet à un enfant de se débrouiller au quotidien, de devenir de plus en plus indépendant et de pouvoir prendre ses propres décisions. Le besoin d’autonomie évolue pendant toute l’enfance et l’adolescence.

Devenir autonome, c’est acquérir peu à peu une forme de contrôle. C’est un élément essentiel de la confiance en soi. Pour y parvenir, l’enfant a besoin d’adultes bienveillants qui l’accompagnent dans cette quête vers l’autonomie.

À 5 ans déjà, un enfant commence à être capable de planifier et d’organiser un travail, à condition qu’il s’agisse d’une tâche très simple.

Chaque enfant est différent. Certains auront un intérêt et la capacité de développer certaines habiletés plus vite que d’autres.

Sur le plan de l’autonomie personnelle, vers l’âge de 5 ou 6 ans, un enfant est capable de s’habiller seul. Il devrait commencer à être capable de nouer ses lacets tout en mettant ses souliers dans les bons pieds. Sur le plan de l’hygiène, on peut s’attendre à ce qu’un enfant de cet âge puisse se laver seul. Une supervision peut toutefois s’avérer nécessaire.

Vers l’âge de 7 ans, un enfant devient de plus en plus autonome et responsable. Il peut alors donner un coup de main dans l’accomplissement des tâches de la maison, comme ranger la maison.

Même si l’âge de votre enfant nous donne un aperçu de son degré d’autonomie, il ne faut pas oublier que chaque enfant est unique et progresse différemment. Votre enfant peut développer l’autonomie plus rapidement dans un domaine que dans un autre. Plus vous êtes attentif à l’évolution de votre enfant, mieux vous pouvez l’accompagner et lui fournir les outils nécessaires.

Vos enfants sont une partie de vous même. Comment ne pas vouloir les aider dans l’apprentissage du développement de l’autonomie ? Les enfants réussissent mieux dans la vie en ayant eu des parents qui leurs ont appris depuis tout petit à développer l’autonomie. Un parent permet à ses enfants de gagner de l’estime de soi. L’autonomie de l’enfant lui permet de faire des choix dans le contexte de la vie quotidienne.

être autonome pour se développer personnellement

Comment favoriser le développement de l’autonomie de votre enfant ?

Vous pouvez aider vos enfants à acquérir de l’autonomie de plusieurs façons. Au lieu de laisser votre enfant rêvasser dans sa chambre, aidez-le à justement à quitter sa chambre, sortir de sa zone de confort en se posant une question : que dois-je faire maintenant ? Il faut développer son autonomie. Ce développement reste un apprentissage nécessaire pour avoir une estime de soi. Les parents représentent un bon accompagnement dans le développement de leurs bien-être.

Ils faut savoir faire prendre un risque inhabituel aux enfants, comme par exemple lui faire se demander « Que dois-je ranger dans la maison ? »

Tout est une question de point de vue, chaque problème a ses solutions et toutes les solutions ont des problèmes. Prendre un risque n’est pas obligatoirement « mal » car cela permet de se rapprocher des initiatives que les adultes prennent généralement.

Donc l’autonomie de l’enfant doit être appliquée dès la naissance. Faire une liste en famille avec les tâches à accomplir représente un bon moyen de devenir autonome, cela permet de favoriser l’autonomie tout en renforcent les liens familiaux.

 

Encouragez-le depuis tout petit

Faites confiance à votre enfant. Dites-lui : « Tu es capable » ou « Tu peux le faire ». Rappelez-lui les moments où il ne croyait pas être capable de faire une chose et où il a finalement réussi. Félicitez-le pour ses succès. Faites-lui remarquer qu’il a quand même réussi certaines étapes et qu’il n’a pas échoué complètement. Aidez-le à trouver des façons de s’améliorer.

 

Confiez-leurs des tâches domestiques

Impliquez vos enfants (quand ils ont dépassé le stade de bébé) dans les petites tâches au quotidien. Vous pouvez lui confier de petites responsabilités simples. Non seulement cela lui permettra de développer de l’autonomie, mais aussi de passer du temps avec vous. Par exemple, vous pouvez demander à vos enfants de plier les serviettes. Évidemment, il aura besoin de supervision, mais il sera fier de vous aider dans n’importe quelle situation.

 

Apprenez-leurs à régler les conflits

Si vos enfants se disputent avec un autre enfant, il est préférable de les laisser régler le conflit eux-mêmes tout en assurant une certaine supervision. S’ils viennent toujours vers vous lors d’une dispute, laissez-les s’exprimer. Incitez-les à réfléchir à une solution et à la proposer.

À partir de 5 ans, l’acquisition de l’autonomie est très importante. L’enfant peut toutefois vivre de l’anxiété à cause de tous ces changements et de ces nouveaux apprentissages. Il a besoin de savoir que vous êtes présent pour lui.

 

Laissez vos enfants faire des choix

Même s’il y a des règles à suivre, permettez à votre enfant de faire certains choix. Par exemple, votre enfant peut choisir de ramasser ses jouets avant le souper plutôt qu’après. Permettez-lui aussi de choisir certains vêtements. En établissant des règles et des conséquences claires, vous aiderez votre enfant à prendre des décisions et à assumer ses choix. Il s’agit d’un pas important vers l’autonomie.

 

Évitez de le surprotéger

Il est normal d’imposer des règles à suivre à la maison et de veiller à la sécurité de son enfant afin d’améliorer leur développement. Toutefois, il est important de lui laisser de la liberté afin de lui démontrer que vous croyez en lui. . Si vous faites tout à sa place et si vous avez toujours peur pour lui, il perdra confiance en ses moyens et sera démotivé. Ayez des attentes réalistes.

Ne perdez pas de vue que votre enfant reste un enfant. Laissez-lui le temps d’apprendre à son rythme et restez patient. Encouragez-le et soyez attentif à ses progrès. Félicitez toujours votre enfant lorsqu’il franchit une nouvelle étape. Il est important que votre enfant soit placé devant des tâches qu’il est capable de faire. Il se peut que vous deviez d’abord lui montrer comment faire. Vous pourrez par la suite, une fois qu’il aura réussi, augmenter légèrement le niveau de difficulté.

 

Laissez-lui du temps

Si vous trouvez que votre enfant n’exécute pas assez rapidement une tâche, comme nettoyer la maison, ou s’il a de la difficulté à l’achever, laissez-lui quand même le temps dont il a besoin. Il doit réussir lui-même des choses pour apprendre et se sentir fier de lui. Votre enfant aura toujours besoin de vous, alors soyez là pour l’accompagner et le superviser. Montrez-lui vos trucs pour bien faire les choses et laissez-le ensuite pratiquer. Acceptez aussi que votre enfant puisse choisir une manière autre que la vôtre tout en exécutant bien la tâche demandée.

 

Soyez positif

Il n’est pas nécessaire de revenir à plusieurs reprises sur les échecs ou les résultats moins satisfaisants de votre enfant. Il sait déjà très bien qu’il a échoué. Mieux vaut lui demander pourquoi il croit ne pas avoir bien réussi. Aidez-le ensuite à trouver des moyens de s’améliorer.

Quand ils sont tout petits, les enfants sont dépendant des parents, mais en grandissant les enfants deviennent autonome grâce à la confiance en eux qu’ils acquièrent grâce à leurs parents, leur permettant de développer des compétences quelconques tout en grandissant.

La dépendance est l’impossibilité partielle ou totale pour une personne d’effectuer sans aide les activités de la vie, quelles soient physiques, psychiques ou sociales, et de s’adapter à son environnement. Un adulte est dépendant lorsqu’il ne s’assume pas lui même.

 

A quoi sert l’autonomie ?

L’autonomie permet à un enfant de se débrouiller au quotidien dès sa tendre enfance, de devenir de plus en plus indépendant et de pouvoir prendre ses propres décisions. Le besoin d’autonomie évolue pendant toute l’enfance et l’adolescence. Devenir autonome, c’est acquérir peu à peu une forme de contrôle sur soi-même.

être en quête d'autonomie au travail

Comment faire pour être autonome ?

Apprenez à mieux vous connaître

Si vous avez l’impression de vous perdre un peu ces derniers temps, c’est peut-être parce que vous concentrez toute votre énergie sur quelqu’un d’autre. Il est temps de faire le point avec vous-même. Prenez un peu de temps seul et reconnectez-vous à des trucs que vous aimez. Vous aimez écrire ? Mettez-vous à l’écriture. Vous aimez faire du kickboxing ? Faites du kickboxing. Quoi qu’il en soit, faites-en une pratique qui ne concerne que vous et personne d’autre. Et pendant que vous y êtes, planifiez régulièrement ce temps pour vous. Tout cela vous aidera dans le processus de confiance en soi.

Le développement de l’autonomie n’est pas quelque chose de bien compliqué surtout pour un adulte, tout dépend des compétences acquises lors de l’apprentissage d’une personne à devenir autonome. La manière la plus efficace pour en savoir plus sur comment développer l’autonomie ou comment développer l’autonomie de l’enfant est de faire des recherches sur des sites, par une navigation utile. Naviguer sur internet peut souvent être bénéfique dans le cadre d’une recherche à but avantageux.

 

Prenez vos décisions vous-mêmes

Si vous laissez quelqu’un d’autre décider à votre place, vous abandonnerez votre indépendance et votre autonomie. Prenez vos décisions vous-même en tenant compte de vos objectifs et de votre vision.

 

Sachez quelles sont toutes vos responsabilités

Il peut arriver que vous soyez responsable de quelque chose sans en être conscient(e). Prendre conscience de ces choses vous permet de vraiment agir de manière responsable et de prendre soin de vous.

se responsabiliser pour être auntonome

Quelles sont les 4 formes d’autonomie ?

Autonomie physique

La personne peut effectuer seule un geste physiques de la vie courante (marcher, courir, etc.)

 

Autonomie psychique

La personne a des capacités cérébrales lui permettant de maîtriser des actions de la vie courante (aller à la boulangerie, à la banque, etc.)

 

Autonomie sociale

La personne a des capacités lui permettant de maîtriser les actes de la vie sociale (avoir des relations amicales, amoureuses, etc.)

 

Autonomie juridique

La personne a des facultés mentales lui permettant d’être responsable de ses agissements (assumer ses devoir de citoyens, etc.)

apprendre tout petit à devenir plus autonome

Qu’est-ce que l’autonomie professionnelle ?

L’autonomie professionnelle se définit autour de la marge de manœuvre dont dispose un professionnel au sein d’une organisation pour réaliser ses tâches.

Elle suppose un respect de la personne dans les situations de travail pluridisciplinaire. Des gens professionnels sont de personnes qualifiées dans leurs domaines.

 

Caractéristiques

  • Décider pour soi, en fonction de critères personnels
  • Maitriser son environnement, ses limites
  • Etre responsable
  • Gérer l’interdépendance à autrui

Comment être autonome dans son travail ?

Plutôt que de mesurer l’efficacité d’un employé en fonction du nombre d’heures qu’il travaille, donnez-lui la liberté d’établir ses propres horaires et de travailler à distance. Ce qui compte le plus, c’est qu’il fasse bien son travail et qu’il accomplisse ses tâches dans les délais.

Leur offrir la possibilité de choisir leur mode de travail montre que vous leur faites confiance et témoigne de votre engagement en faveur de l’autonomie sur le lieu de travail.

 

Responsabilité

Créez un espace permettant aux employés d’avoir des conversations ouvertes et honnêtes avec la direction sans craindre d’être licenciés ou d’autres répercussions. Les erreurs se produisent, et elles peuvent créer de grands moments d’apprentissage pour toutes les parties concernées.

Lorsque les dirigeants choisissent d’encadrer au lieu de critiquer, cela renforce les relations avec les employés et leur donne la confiance nécessaire pour surmonter les difficultés qui font naturellement partie du travail.

En encourageant cette communication ouverte avec votre équipe, vous la rendez plus responsable de son travail et de ses résultats.

 

Écoute

Nous sommes tous plus performants lorsque nous avons le sentiment d’être entendus et que nos suggestions sont prises au sérieux. Beaucoup de managers envoient des enquêtes d’engagement et des évaluations à 360°.

En faisant cela, vous dites aux employés que vous souhaitez obtenir leurs commentaires honnêtes. Cependant, si vous ne faites rien de ce que vous recueillez, vous montrez par inadvertance à vos collaborateurs que leur opinion n’a pas de valeur.

 

Soutenez

L’une des façons d’anéantir la passion de votre équipe est de lui donner des objectifs qu’elle ne pourra jamais atteindre parce qu’elle ne dispose pas des bons outils. Ils peuvent avoir besoin de technologie, de formation et/ou de l’avis d’experts en la matière.

L’autonomie sur le lieu de travail constitue autant l’accès que la confiance. Sans les bons outils, la frustration et le désengagement peuvent s’accumuler. En revanche, s’assurer que vos employés sont prêts à réussir en leur fournissant ce dont ils ont besoin reste un moyen de renforcer leur autonomies.

Le fait d’aider les employés à s’approprier leur rôle et leur objectif renforce la confiance et la loyauté au sein de votre organisation. Lorsque les travailleurs sont responsabilisés, la productivité et l’engagement montent en flèche.

Plus les employés sont heureux, plus le taux de rotation du personnel et les coûts qui y sont associés en termes d’argent et d’efficacité sont faibles. La rétention du personnel simplifie la planification de la relève et la promotion. La promotion au sein de l’organisation crée plus de loyauté et ferme la boucle de l’autonomie.

Tout cela dans le but de favoriser l’autonomie. Tous ces petits gestes permettent aux adultes d’avoir confiance en soin ce qui par défaut les rendra plus productifs grâce aux compétences qu’ils pourront acquérir.

prenez des initiatives pour être autonome

La pédagogie Montessori

Développée par Maria Montessori, l’une des premières femmes médecins en Italie, la pédagogie Montessori est une méthode d’éducation alternative basée sur la confiance en soi, l’autonomie , les expérimentations et l’apprentissage en douceur.

 

Ses objectifs pour l’autonomie de l’enfant

Favoriser l’éveil, les sens, l’ouverture au monde et le développement de l’enfant tout en respectant son rythme d’apprentissage et ses centres d’intérêts. La pédagogie de Maria Montessori s’appuie sur plusieurs principes : elle distingue des périodes dites « sensibles » chez l’enfant, c’est-à-dire des moments pendant lesquels il sera le plus susceptible de développer un type de compétence.

On distingue ainsi différentes étapes d’apprentissage : le langage, la coordination des mouvements, l’ordre, le raffinement des sens, le comportement social et la préhension des petits objets. D’ailleurs, le matériel sensoriel destiné à l’apprentissage est spécifique et repose sur l’utilisation des cinq sens.

Il faut savoir que l’enfant apprend une nouvelle étape seulement quand la précédente est déjà bien intégrée. Mais tous les enfants peuvent-ils apprendre avec la pédagogie Montessori ? « Aucun profil spécifique ne prévaut plus qu’un autre pour la pédagogie Montessori », affirme Emmanuelle Opezzo. « Cette pédagogie est universelle et intemporelle et convient donc à chaque enfant. Son matériel concret et scientifique mène l’enfant vers la pensée abstraite et permet à chacun d’évoluer au gré de ses sensibilités et de ses besoins. » Enfin, le bilinguisme est l’une des spécificités de la méthode Montessori : l’enfant a alors, dès la maternelle, un référent francophone et un autre anglophone.

En conclusion

Comme vu dans cet article, l’autonomie se développe donc dès l’enfance et aide chaque bambin à grandir comme les autres et à développer ses propres compétences de jour en jour. Quelques pistes ont été mentionnées dans cet article afin que vous puissiez devenir autonome sur votre lieu de travail.

Quelqu’un d’autonome a sa place en entreprise et prouve à son employeur et aux autres également qu’il a sa place et qu’il va pouvoir faire avancer l’équipe.

N’ayez crainte et respirez un bon coup si vous estimez manquer d’autonomie. Cela s’apprend ! Nos coachs professionnels peuvent vous aider dans cette matière dans un processus de développement personnel.

Sur notre site internet, vous allez retrouver un formulaire en ligne à remplir afin d’exprimer vos besoins dans telle ou telle matière. N’hésitez pas non plus à établir une fiche pour y voir plus clair, cette fiche pourrait vous être grandement utile. Ensuite, nous reprendrons contact avec vous afin de fixer un entretien.

Photo d’illustration de Evolew

Evolew

EVOLEW vous propose du contenu de qualité pour vous accompagner dans la transformation de votre entreprise.

Trouvez un Coach de manager

Libérez votre potentiel pour accélérer le changement

Trouvez un Coach de manager

Découvrez tous les articles de ce magazine