Coach de confiance en soi

Les avantages des coachings Evolew…
  • Coachs professionnels certifiés
  • Programme personnalisé
  • Suivi des progrès
  • Boîte à outils spécifique
  • Présentiel ou digital
Commencez

Prêt à parler à un coach ?

Obtenez une session découverte gratuite de 20 minutes. Vous pourrez :

  • Clarifier vos objectifs pour les prochains mois
  • Identifier vos freins
  • Elaborer un plan d’action pour atteindre des résultats précis
Commencez Logo ICF
Photo d’illustration de nos coachings
  • Qu'est ce que la confiance en soi ?

    Définition de la confiance en soi

    La confiance en soi, c’est la manière dont vous vous sentez face à vos compétences, à votre comportement, à vos croyances et à vos capacités. La confiance en soi permet un ancrage puissant pour faire face à tous les aspects de la vie professionnelle et personnelle.

    Avec un bon niveau de confiance personnel, vous pouvez tout simplement prendre plus rapidement conscience des opportunités qui s’offrent à vous et les exploiter dans votre carrière. Dans le cas contraire, si vous avez un manque d’assurance, il sera toujours plus difficile de comprendre votre environnement ou d’oser saisir les opportunités qui se présenteront à vous au cours de votre vie.

    La confiance en soi se définit donc par un prisme extérieur qui dépend de nos compétences et de la pratique de ces mêmes compétences. En effet, plus nous aurons de l’expérience dans un domaine, plus nous allons nous rendre compte à quel point nous sommes capable de réaliser davantage.

    C’est en procédant comme cela que nous allons travailler et améliorer cette même confiance en soi. Celle-ci reste très importante dans la vie de tous les jours, également et surtout au travail, puisqu’elle va nous permettre de prendre des risques sans trop de difficultés. Lorsque vous savez être capable d’une tâche ou d’une autre, vous n’aurez plus peur d’en effectuer davantage et vous allez encore moins vous soucier du degré de difficulté.

    Avoir confiance en soi, c’est également reconnaître que nous ne pouvons être parfait dans tout et de fait, ne pas reculer devant un obstacle.

     

    La confiance en soi et l’ estime de soi, est-ce la même chose ?

    Il y a une différence entre la confiance en soi et l’estime de soi. La confiance en soi, c’est ce que vous ressentez par rapport à quelque chose que vous pourriez faire ou obtenir aux niveaux personnel et professionnel. Alors que l’estime de soi concerne des sentiments par rapport à vous-même. Les deux notions sont différentes, mais elles sont étroitement liées.

    L’ estime de soi reste très proche de la fierté que l’on a de soi-même, et aussi du respect de soi. Dans le cas où vous auriez peu d’estime, vous pourriez le ressentir au niveau de votre humeur, ou encore dans votre santé mentale. L’estime de soi représente donc un préalable de la confiance en soi.

     

    Pourquoi entretenir la confiance en soi  ?

    Parce que cela permet de :

    • Développer un sentiment d’accomplissement dans votre travail ou votre vie personnelle
    • Se sentir confiant face à un événement ou à de nouveaux défis
    • Ressentir plus de joie et de bonne humeur dans la vie quotidienne
    • Exprimer librement son avis, ses opinions et ses idées dans son entourage
    • Bien connaître la direction de sa vie et rester vraiment aligné sur celle-ci
    • Entretenir un état d’esprit positif dans votre vie
    • Prendre conscience de ses capacités et les ancrer d’une façon durable
    • Savoir prendre de la distance avec des personnes toxiques
    • Avoir la main sur son développement personnel
    • Mener des projets jusqu’à leur réussite
  • Qu'est-ce qu'un manque de confiance en soi?

    Définition d’un manque de confiance en soi

    Au menu du manque de confiance en soi nous trouvons : une dévalorisation de soi-même, une peur trop marquée de prendre de nouvelles responsabilités, d’entreprendre de nouveaux projets, de prendre la parole devant d’autres personnes, de réaliser de nouvelles activités, de changer de travail ou tout simplement d’avoir peur de ses capacités ou de ses réussites. Lorsque vous manquez d’assurance dans votre vie, celle-ci peut se retrouver impactée au niveau de vos relations personnelles, affectives ou professionnelles, voire votre travail ou votre vie privée, selon les cas.

     

    Comment les pensées peuvent-elles vous tirer vers le bas ?

    Des croyances limitantes sur vous ou sur le monde peuvent être une cause d’ un manque de confiance en soi, comme par exemple :

    • “Il n’est pas possible de parler avec le regard des autres parce qu’ils vont me juger”
    • “Il n’est pas possible de prendre mon téléphone pour appeler une personne inconnue parce que je crains les conséquences”
    • “Ce boulot n’est pas fait pour moi parce que je n’ai pas toutes les compétences requises”
    • “Il n’est jamais possible de vendre un produit quand le client présente des objections”
    • “Cela fait plus d’une année que je la supporte et je n’arriverai pas à m’entendre avec elle”
    • “Il faut vraiment se méfier des professionnels de la santé car j’ai vécu une mauvaise expérience”
    • “A chaque fois que j’ai besoin de prendre la parole devant autrui, c’est toujours la même chose : mes émotions parasites prennent le pas. Elles m’empêchent de garder la main sur mes ressources”
    • “Il n’est pas possible d’y arriver, cela fait des années …”
    • « Je n’arrive pas à garder une distance émotionnelle face aux problèmes de la vie »
    • « Personne ne me comprend »
    • Etc.

    Pourquoi ces pensées sur le monde, sur les autres et sur soi-même ? Y a-t-il vraiment une solution ? C’est en mettant une distance avec la pensée négative, comme les  »il ne faut pas que » , »je ne peux pas », « c’est parce que »,  que vous entrerez dans une spirale positive.

    Un manque de confiance en soi peut se voir à votre comportement, à votre langage corporel, à la manière dont vous réagissez dans certaines situations et à la façon dont vous parlez. Vous pouvez identifier ces signes au cours de votre vie quotidienne, que ce soit quand vous êtes seul ou avec d’autres personnes.

    De plus, ces pensées négatives ne sont pas représentatives de la réalité. Au contraire, elles font partie d’un processus d’auto-sabotage qui nous pousse à nous saboter nous-même alors que nous sommes tout à fait capable de réussir ce qui nous effraie tant. Voilà pourquoi pratiquer la pensée positive prend tout son sens puisque cela va vous permettre de relativiser et de prendre conscience de vos réelles capacités sans être mis à défaut par cette petite voix dans votre tête qui n’est pas la plus gentille. Même si cela paraît difficile aux premiers abords et surtout plus facile à dire qu’à faire, sachez qu’il s’agit juste d’un travail sur soi qui va vous donner la possibilité, au fil des jours, de faire taire cette petite voix qui vous insupporte tant. Il faudra certainement un peu de temps avant d’y arriver mais vous verrez que la clé, c’est la pratique.

     

    Le pouvoir des croyances

    Celles-ci proviennent du travail remarquable réalisé par les personnes qui ont joué un rôle important au cours de notre enfance, notre éducation : les parents, les grands-parents, les enseignants, etc. Les injonctions, les conseils ou les dictons entendus régulièrement ont modelé notre personnalité en construction durant des années. Ces croyances portent sur le monde, notre identité, nos capacités, nos relations avec les autres, notre parcours professionnel, notre réussite sociale, notre santé, notre aisance matérielle, etc. Elles forment notre perception du monde et guident nos interprétations, nos décisions, nos émotions. Quand la croyance est bien ancrée, nous la généralisons et nous filtrons tout ce qui ne concorde pas avec elle et prenons de la distance avec tout le reste. C’est un fait : il devient alors difficile de changer le cours de notre existence, de nous remettre en question, et de prendre des initiatives pour faire avancer les choses.

     

    Deux types de croyances existent

    • Limitantes : celles-ci limitent notre champ de conscience et elles nous empêchent de voir au-delà de nos freins. Les expériences négatives qui surgissent au cours de notre quotidien viennent renforcer ces perceptions négatives ;
    • Aidantes : celles-ci nous permettent de réaliser de grandes choses avec une belle confiance en soi, basée sur des expériences positives bien ancrées ; elles nous permettent d’entrevoir un futur optimiste.

    Le coach en confiance en soi dispose de nombreux outils, grâce à sa formation, pour transformer vos croyances limitantes en aidantes : recadrage, métaphores, etc. Au menu des séances : vous amener d’abord à désapprendre, pour apprendre de nouveaux modes de pensée et comportements. Les coachs professionnels ont développé des compétences pointues au cours de leur formation pour générer un état d’esprit gagnant dans ce domaine et garder à distance les peurs.

     

    Qu’est-ce qui peut déclencher un manque de confiance en soi?

    La génétique (de nature) peut être une cause de manque de confiance en soi, mais aussi le vécu ou votre environnement (ce qui vous nourrit).

     

    Confiance due à la génétique

    Des études ont démontré que beaucoup de traits de votre personnalité étaient transmis par les gènes au cours de la conception. L’optimisme, l’estime de soi, l’expérience génèrent des actions qui résultent de la combinaison de notre héritage et de notre expérience depuis que l’on est enfant.  Si le manque de confiance en soi est en partie lié aux gènes, alors c’est en partie incontrôlable. Toutefois, si vous souhaitez travailler sur les aspects de votre personnalité qui vous dérangent, un coach de confiance en soi pourra vous aider à prendre conscience de nouvelles ressources, étape indispensable pour construire par vous-mêmes un état d’esprit de gagnant.

     

    Confiance en soi due à l’environnement

    L’origine d’ un manque de confiance en soi  peut être également causée suite à votre passé, votre environnement qu’il soit personnel ou professionnel.  Votre confiance est nourrie par ce qui vous entoure : être maltraité, être trompé, garder des relations  toxiques qui vous empêchent de réussir. C’est un fait : si votre entourage vous rabaisse souvent ou si l’on n’est jamais positif à votre égard, cela risque d’impacter fortement votre état d’esprit. Ces comportements externes ont pour conséquence de vous faire douter de vous, ils s’ancrent en vous et votre assurance diminue. Avec les conseils d’ un coach, vous apprendrez à sortir de cette spirale en faisant un travail sur vous-même. Par la suite, des exercices, des mises en situation, des jeux de rôle vous permettront d’expérimenter de nouvelles situations avec confiance, et de les ancrer pour les reproduire au cours de vie réelle.

  • Quels sont les signes d’un manque de confiance en soi  ?

    Parmi la multitude de signaux qui peuvent varier selon la personne ou l’environnement, nous avons retenu les suivants :

    • Un sentiment de mal-être et de timidité
    • Un écart conséquent entre la personne que vous êtes à l’intérieur et celle que vous voulez devenir
    • Un frein à vous détendre dans certaines situations
    • Un comportement angoissé ou de peur
    • Une attitude d’auto-critique excessive
    • Une tendance à trop souvent minimiser vos succès
    • Des croyances limitantes sur votre aptitude à réaliser de grandes choses
    • Une angoisse quand vous êtes en compagnie d’ autres personnes (cela peut être au sein de la famille, des amis ou au travail)
    • Une difficulté d’adaptation dans un autre contexte, différent du quotidien.
  • Qu'est-ce que le coaching de confiance en soi ? 

    S’attendre à des conseils en séance ?

    Tout d’abord, vous devez comprendre que le coaching n’est pas une thérapie, le professionnel ne vous donnera pas de conseils. Les séances organisées par les coachs professionnels de confiance en soi sont généralement faites pour les personnes qui ont un déficit en matière d’assurance, qui sont timides ou qui ont peur. Le coach vous aide à identifier l’origine du mal-être et va vous aider à en sortir. Pour pouvoir reprendre confiance en soi, le coach vous stimulera à sortir de votre zone de confort pour vous amener à prendre conscience des ressources qui génèrent de la confiance. Pour arriver à cela, beaucoup de patience et beaucoup de volonté sont de mise. Avec sa formation, le professionnel et vous-même allez tout mettre en place pour arriver à générer un état de confiance bien ancré sur le long terme avec des techniques et des exercices qu’il aura acquis au cours de sa formation. Il vous aidera à prendre de la distance, à relativiser votre état émotionnel. Et cela, personne ne peut le faire à votre place.

    Au cours du chemin des séances, il est nécessaire que vous soyez honnête sur vos émotions, sur ce que vous ressentez et sur ce que vous souhaitez pour votre vie. Le coach et vous-même devez définir les objectifs que vous voulez  atteindre. A la suite de quoi vous mettrez en place un plan où se trouveront les actions que vous mettrez en place au cours et entre les séances.

  • Pourquoi aller consulter un coach de confiance en soi ?

    Qu’est ce que le coach peut faire pour vous ?

    Il est humain de ne pas avoir confiance en soi par moment, c’est un fait. Le plus important est d’en prendre conscience  assez tôt. Pour votre confort personnel et professionnel, il est important que votre bien-être intérieur soit optimal.  Grâce à sa formation, le coach va pouvoir vous proposer un accompagnement à la hauteur et vous aider à améliorer et à reprendre confiance en soi. Il vous aidera également à identifier les moments, les situations ou encore les personnes avec lesquelles cette confiance viendrait à manquer.

    Travailler avec un coach peut vous aider à envisager une situation que vous n’auriez peut-être jamais vue par vous-même. Pour que le professionnel vous aide au maximum, vous devez savoir ce que vous souhaitez avoir ou retrouver à la ligne finale du coaching.

    Avec le coaching de confiance en soi, vous allez remplacer et améliorer vos mauvaises habitudes par des actions qui la bâtissent. À chaque étape du processus, votre estime augmentera. Grâce aux séances, vous allez mettre en œuvre des techniques. Certains outils vous serviront à améliorer et à garder votre confiance tout au long de votre vie. Savoir que vous avez besoin de l’aide d’ un coach, et mettre en place les démarches, représentent déjà en soi un premier pas vers l’amélioration de votre vie.

     

    Les raisons pour aller consulter un coach en confiance en soi :

    • Vous êtes fatigué de vivre dans votre zone de confort, et vous voulez en sortir
    • Vous voulez vivre dans l’action et non dans la peur et le doute
    • Vous avez peu d’estime de vous et vous voulez y remédier
    • Vous n’arrivez pas à avoir une bonne communication en public
    • Vous êtes prêt à tout pour réussir à surmonter vos problèmes
    • Vous êtes prêt à découvrir plus de positif  dans votre quotidien
    • Vous donnez trop d’importance au regard que les autres posent sur vous
    • Le peu de confiance en vous empêche de devenir qui vous voulez être
    • Vous n’arrivez pas à vous développer dans votre métier à cause d’une dévalorisation de votre part ou de votre entourage
  • Comment travailler la confiance en soi en coaching ?

    Les outils et les méthodes utilisés dans les séances de confiance en soi

    • Décrire son idéal intérieur de lui-même
    • Mettre en œuvre différents questionnaires pour connaître le niveau de confiance que les clients possèdent et les domaines où elle manque
    • Mettre en œuvre des exercices d’affirmation de soi
    • Demander au client d’expliquer les peurs, les angoisses qu’il peut ressentir pendant une situation d’inconfort
    • Demander les raisons qui peuvent causer un échec dans l’action entreprise
    • Amener le client à expliquer ce qui  lui manque dans sa vie pour être plus épanoui
    • Travailler la confiance en soi dans une séance
    • Evaluer la connaissance de soi
    • Prendre fait et cause pour la bonne distance émotionnelle sur les situations de la vie.

     

    Oser faire confiance

    Au début des rendez-vous, il est parfois nécessaire de commencer par comprendre où en est votre confiance en vous, ainsi que l’origine de votre manque de confiance. Pour cela, le coach vous posera des questions dans l’horizon de temps ‘ici et maintenant’, telles que : quelles sont vos croyances face à vos compétences de prise de parole en public ? Est-ce que votre manque de confiance vous empêche d’aller vers les autres ? Dans quelle situation le doute prend-il le pas sur votre capacité naturelle à gérer les situations normales du quotidien ? Lorsque le diagnostic sera établi, la voie est ouverte au processus pour atteindre vos objectifs. Il y a plusieurs façons de travailler la confiance en soi pendant les séances.  En général, les coachs ne font jamais deux fois la même chose. Leur aptitude naturelle à penser « out of the box » les amènent souvent sur des territoires inattendus. C’est cela la beauté et la puissance du métier : le professionnel veut vous emmener à la situation désirée. Toutefois, c’est la matière déposée qui va déterminer la manière d’arriver à la destination finale. Il suffit de vous laisser guider, de faire confiance, d’être honnête avec vous-même et d’oser vivre vos émotions. Car bien souvent, c’est là que se trouve la clé. Et seul, nous sommes tellement parfois pris dans le tourbillon qu’il est compliqué d’y voir clair.

     

    L’art de commencer « petit »

    Tout d’abord, le coach peut vous pousser à avancer par étapes ou objectifs intermédiaires. Chaque petite réalisation sera considéré comme une victoire. Cela développera votre capacité à conscientiser les réussites et cela finira par construire les briques de votre nouvel état de confiance. De plus, ces étapes intermédiaires créeront un cercle vertueux d’assurance, utile pour améliorer vos croyances en vous et développer vos objectifs finaux. Cette méthode permet aux profils plus réfractaires ou plus lents à assimiler, de prendre conscience des résultats et alors reprendre le chemin de la confiance, et à laisser à bonne distance les problèmes rencontrés.

    Il existe aussi la méthode de la remise en question. En effet, dans certains cas, la confiance s’effrite lorsque le regard des autres pèse sur la personne. Souvent dû au stress et à la peur de se rater et de se faire juger, le regard des autres peut intimider. Dès lors, le professionnel en confiance en soi posera des questions pendant les ateliers, qui vous amèneront à comprendre et à prendre une distance avec les obstacles qui vous empêchent de prendre confiance devant un groupe ou autre.

    Une séance peut se dérouler de plusieurs manières. Elle peut se faire dans le bureau du professionnel ou se faire à distance en ligne avec des applications de réunions tel que Zoom, Skype, Teams. C’est à vous de prendre la décision suivant votre besoin et votre ressenti. Peu importe la façon dont une séance se passe (appel à distance ou face à face), le travail reste le même et le point de vue du professionnel ne sera pas altéré.

  • Quelques exemples de questions puissantes utilisées par le coach

    Nous avons retenu quelques-unes, à savoir :

    • Comment savez-vous que les autres vous jugent ?
    • Est-ce que vous les jugez également ?
    • Que se passe-t-il avec votre inconfort ?
    • Comment le ressentez-vous ?
    • Dans quelle situation vous sentez-vous dans l’inconfort ?
  • Quelle formation pour devenir coach ?

    Pour devenir coach professionnel, il faut obtenir la certification de coach. Il existe plusieurs formations qui vont de 60 à 500 heures selon le niveau d’expertise recherché. Votre formation devra être suivie auprès d’une école avec un programme reconnu par l’ICF (International Coach Federation). Dans les différentes offres de formation au coaching (y compris un master), plusieurs niveaux d’apprentissage sont proposés, avec des spécialisations dans certains domaines. Chaque catégorie de coaching a sa propre formation.

    Être coach, c’est se consacrer à aider et à améliorer la vie des gens et les aider à atteindre leurs objectifs. Pour vous donner les meilleures chances de succès, la collaboration avec un coach certifié reste un choix de qualité. Vous aurez droit à la meilleure pratique, avec des méthodes et des outils que le coach aura appris grâce à sa formation.

    Donc, pour être certifié coach, la formation doit être approuvée par une fédération de coaching. La certification reste valable pendant 3 ans. Au bout des 3 ans, il faut la renouveler. Et pour cela, les coachs  eux-mêmes doivent continuellement suivre des formations et se faire superviser. Les coachs doivent pouvoir attester qu’ils continuent à se former avec des programmes continus. Cela reste la meilleure façon d’entretenir les compétences les outils nécessaires pour assurer la qualité de l’accompagnement.

Les objectifs de coaching

Commencez

Tout savoir sur le coaching de confiance en soi

Le coaching de confiance en soi vous intrigue? Vous aimeriez en savoir plus? Alors n’hésitez plus et consultez nos articles sur le sujet dans notre magazine !